10/08/2006

Dialogue

Elle : « T’aurais pu me demander pour la semaine prochaine ? »

Lui : « Oh ca va. On n’est pas mariés que je sache ! on se voit, on discute, on baise… Tu sais pourquoi c’est si cool entre nous ? »

Elle : « Non, mais explique… »

Lui : « Ben c’est justement parce qu’on n’est pas amoureux !!! »

Elle : « Aaaah, je n’avais pas compris que notre relation était aussi cool. Tu veux dire qu’on fait l’amour depuis des semaines et que tu n’en as rien à foutre ? »

Lui : « Oh non, je n’ai pas dit ça. Moi, je t’aime beaucoup »

Elle : « Mais ‘beaucoup’, c’est un terme qu’on utilise pour les animaux domestiques : les chats, les chiens, les tortues… »

Lui : « Ben dans ce cas, je t’aime beaucoup mon petit canari »

 

Extrait du film: "Tout pour plaire"

 

Dialogue plein de bon sens et tellement réel

 

Conclusions

-         Du moment que l’homme peut tirer son coup, il ne voit pas l’intérêt de se poser des questions

-         Les hommes sont très friands d’expressions telles que : « je t’aime beaucoup », « je t’adore », « t’es vraiment cool », « t’es chouette », « c’est sympa entre nous », « je t’aime bien »… Doit on prendre ça pour des compliments???

16:44 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

09/08/2006

la guerre est lancée (ou comment je me suis ENCORE fait avoir)

Dans la catégorie grosse pigeonne…

The winner is :

(Tadaaaaaaaaaammmmmmmmmmmmmmm)

SHYRIEL !!!! (applaudissements, si j’insiste).

Je pouvais bien me vanter d’avoir piéger un de mes exs. Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’un autre trou du cul se foute de ma gueule.

 

Ainsi, il y a quelques temps, j’avais rencontré un jeune homme. Il venait de se séparer de son ex (argggh les exs, je les hais). Bon, c’est lui qui avait rompu. Donc, je suis un peu plus en confiance.

Après 3 rendez vous, plus de nouvelles ! Je ne lui cours pas après.

Quelques temps après, j’apprends que monsieur s’est remis avec son ex (il a du certainement oublié de me prévenir).

Un jour, je reçois un sms de sa part me demandant s’il pouvait passer chez moi ! Je ne suis pas dupe, je sais que quand un homme vous demande de passer chez vous, ce n’est certainement pas pour contempler votre nouvelle déco !

Je lui rappelle qu’il est avec quelqu’un ! C’est là qu’il me répond : « oui, je suis amoureux de ma copine mais toi, c’est juste pour te baiser ! ».

Je suis restée sans voix. Putain, le connard (même s’il a le mérite d’être franc) !

Je me fais un plaisir de lui dire que je n’aurais pas de mal à retrouver sa copine et lui montrer tous les jolis sms qu’il m’a envoyés dans le but de s’envoyer en l’air. Après réflexion, j’abandonne l’idée, il ne vaut pas la peine que je me prenne ce mal ! Je vire son num de mon gsm…

 

Il y a quelques jours, il me téléphone. Il avait envie d’avoir de mes nouvelles. On discute un peu, je lui dis que j’avais été choquée de son manque de respect…il s’en excuse. Il avait l’air sincère.

Il m’explique qu’il a re-quitté son ex et qu’il s’est mis avec une fille depuis 2 mois.

Néanmoins, l’idée de me revoir le démange.

Bon, je suis célib’… Après tout, pourquoi pas ! D’un autre côté, ce ne sera pas moi, la femme trompée ! J’accepte donc de le revoir.

Monsieur est donc passé hier. Je dois dire qu’on a passé une agréable soirée.

Le truc typiquement féminin, c’est que même si on sait que le mec est pris ou qu’on ne veut rien de sérieux, on arrive toujours à se faire des films, du style :

-         il va quitter sa copine pour moi

-         il va me supplier d’entreprendre une relation sérieuse avec lui….

 

Aujourd’hui, je le croise sur Msn…

Lui : « justement, j’aimerais te parler »

Moi : « ah, grouille, j’ai des pâtes qui cuisent »

Lui : « voilà, je voulais t’annoncer que j’allais me mettre en ménage avec ma copine et que je ne serai plus souvent devant mon pc ! »

Moi (d’un air détaché) : « pas de soucis »

Je sens la colère monter…

Moi : « tu te fous de moi ? Ca fait la 2e fois que tu me fais le même coup. Comme par hasard, tu viens d’apprendre aujourd’hui que tu allais te mettre en ménage avec une fille que tu connais depuis seulement 2 mois ???? »

Lui : « ben oui, on va essayer »

 

Je ne sais pas pourquoi mais je sens qu’il n’aura pas le temps d’essayer !

Pourquoi cette intuition ?? Comme vous le savez, j’ai la rancœur tenace quand on se fout royalement de ma gueule. Par chance, j’ai gardé les sms que ce blaireau m’a envoyé. Et avec un peu de jugeote, je n’aurai pas de difficultés à rencontrer sa copine et lui montrer les preuves de l’adultère… (je jure que cette fois ci, je vais le faire).

00:05 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

04/08/2006

Comment un poney est arrivé à piéger mon ex...

La mise en situation

 

Il y a des histoires de cœur qu’on aimerait oublier et on n’y arrive pas.

C’est mon cas, une histoire vieille qui date d’un an et demi.

Enfin…

 

Je ne suis pas rancunière mais quand on joue fortement avec mes pieds, j’ai un seuil de tolérance assez bas !

Je ne vais pas revenir sur les détails que j’ai déjà longuement expliqués au travers de ce blog.

 

 

 

La pseudo- réconciliation : « je te veux, je te jette »    

 

Il est arrivé un moment où on(lui et moi) se tirait la « gueule ».

Bref, plus de nouvelles de l’un comme de l’autre. Je ne l’avais jamais oublié. Un jour, je me suis dit : c’est trop bête d’en arriver à ce point là. On a des torts des 2 côtés et on est assez matures pour pouvoir passer au-dessus de nos engueulades de gamins ! Et puis, avec le temps, on a pu prendre du recul.

Je lui ai donc envoyé un mail en m’excusant de mon comportement et blahblahblah…

Il me répond que c’est gentil mais que je devais accepter qu’il ne soit pas amoureux de moi.

Le truc qui ne fait pas plaisir à entendre mais au moins, il a répondu à mon mail.

On en reste là.

 

Quelques jours plus tard, il m’envoie un sms pour me demander s’il pouvait passer chez moi pour soit disant se dire enfin ce qu’on avait sur le cœur !

Le plus drôle, c’est qu’il précise bien : sois claire avec toi (le con) !

J’accepte donc son invitation…

 

Il arrive, mon cœur se met à battre à 100 à l’heure, ça faisait tellement longtemps qu’on ne s’était plus vu ou du moins, qu’on était calmes tous les deux, posés.

On a bien discuté, mis les choses à plat. On a compris nos erreurs et nous avons donc décidé de faire la paix. Pas de se remettre ensemble car monsieur n’est pas prêt à avoir une relation sérieuse (débilité que chaque homme sort pour ne pas dire « j’ai pas envie de toi »).

Quoi qu’il en soit, on a terminé la soirée au lit (élément très important !) !

Le mec vient pour soit disant arranger nos différents, me dit d’être claire avec moi, me dit qu’il ne veut plus se remettre avec moi mais coucher….Aucun problème !

 

Par la suite, j’ai essayé de voir le côté positif de cette entrevue même si j’avais mal au plus profond de moi. Je me disais : « le plus important est qu’on ait réussi à renouer le dialogue. Et même si on n’est plus ensemble, on va pouvoir se voir plus régulièrement, apprendre à mieux se connaître… ».

Ben, je me suis bien fait avoir! 

Quelques jours passent, je lui envois un sms pour qu’on aille boire un verre. Sa réponse : nan. S’en suivent, une série de sms qui se ressemblent et sa réponse reste toujours la même : nan !

Là, je tilt et je me dis qu’il s’est vraiment bien foutu de moi ou alors, il est complètement à côté de ses pompes! Ce mec a encore réussi à avoir ce qu’il voulait et j’ai plongé naïvement en me disant que tout serait différent. Mais, il n’a pas changé, il est toujours aussi instable.

 

Je lui en parle et il me lâche encore : « prends le positif de ce qui s’est passé ce soir là (ben tiens) ! On était en guerre et maintenant, on a réussi à faire la paix ! Ce n’est pas merveilleux ?». Putain mais si j’ai fait la paix avec toi, ce n’est pas pour te voir une fois tous les 2 ans !

 

Je laisse couler un peu de temps et je reprends contact avec lui mais par téléphone cette fois ci. Une fois sur deux, il est de bonne humeur ! Mais généralement, il m’envoie péter, me trouve des excuses bidons. Il croit que je les gobe !

Je relance des tentatives pour aller boire un verre, se faire un ciné, toujours la même réponse.

 

Il ne s’est jamais mis à ma place. J’ai admis mes torts, fais de nombreux efforts, accepté qu’il ait joué avec mes sentiments mais à part ça, c’est encore MOI le problème.

 

Je ne sais plus quoi faire. Je ne sais même plus si les sentiments que j’ai pour lui sont des sentiments amoureux ou de vengeance !

 

Quoi qu’il en soit, j’ai voulu le piéger et je trouve que j’ai encore été gentille.

 

La vengeance

 

J’ai donc créé un compte sur un site de rencontre sur lequel il est inscrit.

Je me suis inventée un pseudo et comme photo, j’ai mis celle d’un PONEY !!!!

Je vais voir sur sa fiche avec mon nouveau pseudo et de là, il m’envoie un mail me disant qu’il avait envie de faire ma connaissance. Je me marre. Il a envie de faire connaissance avec un poney ! J’accepte.

Pour l’occasion, je crée une nouvelle adresse Msn et on se les échange.

C’est ainsi que je me suis retrouvée à discuter avec mon ex sur Msn incognito ! Je m’en suis bien sortie, il n’a pas vu venir le canular.

Et alors là, j’ai eu de croustillantes informations, monsieur est :

-         un homme sérieux

-         gentil

-         bien sous tous rapports

-         qui a envie d’avoir une relation sérieuse (tout le contraire de ce qu’il m’avait dit)

-         et que les filles qu’il a rencontrées dans le passé, se sont toutes foutues de sa gueule (purée, le re-con !!! il a du m’oublier sur ce coup là)

 

Durant notre pseudo-conversation, il me dit qu’il adorerait faire de plus ample connaissance avec moi, qu’il me trouvait intéressante, mature….

C’est là que je l’ai piégé car hors mis mon pseudo, je suis restée moi ! Et ce « moi », il le trouvait visiblement à son goût !

Il me dit donc :

Lui : « charmante, un vrai plaisir de discuter avec une fille comme toi »

Moi (profitant de cette mémorable phrase) : « pourquoi me rejettes tu alors ? »

Lui (ne captant plus rien) : « quoi ??? »

Moi : « réfléchis un peu »

C’est là que je mets ma photo le remerciant de tous les compliments qu’il venait de me faire.

Et comme tout homme qui vient de se faire piéger par une femme, il me rétorque que je suis une tarée et que cette fois ci, il n’attendra plus des mois avant de me faire dégager de sa vie.

Moi (me marrant) : « ça change quoi ? Ça fait déjà des mois que tu m’as virée de ta vie ! »

 

La conclusion

 

Ce n’est qu’un juste retour de la médaille. Une vengeance que je savoure.

J’aurais pu être plus méchante car avant de lui dévoiler que je n’étais pas celle qu’il pensait, il m’avait invitée à boire un verre. J’aurais pu en profiter !

Je trouve que j’ai été encore trop gentille.

Tarée, moi ???Nan, juste une femme qui a mal qu’on se soit foutu de sa gueule pendant des mois.

Alors, si tu lis ceci : qu’est ce que ça fait d’être piégé à son tour ???

 

02:45 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

03/08/2006

Sur une terrasse en été...

Il existe des instants mémorables qui ne s’oublient pas. Généralement, je me rappelle de ces moments avant de m’endormir. Ainsi, hier soir, j’ai eu une crise de fou rire dans mon lit.

 

C’était en plein été, il doit y avoir 2 ans. On était sur une place en train de boire un verre en terrasse avec 2 amies. L’une venait de quitter son copain.

Pendant que l’une nous racontait son histoire de sodomisation, l’ex copain de mon autre amie s’est ramené furax à notre table en gueulant … Bref, il a fait une scène devant tout le monde en nous prenant en « grippe » toutes les3.

 

Le plus marrant, c’est qu’il y avait un jeune homme seul assis à côté de notre table : entre notre débat sur la sodomie et l’engueulade qu’on venait de se prendre, il nous regardait bizarrement, allez savoir pourquoi !

 

En fait, ce n’est pas l’histoire en elle-même qui m’a fait rire. C’est plus le souvenir de nos têtes après la gêne qu’on venait de se prendre en public et surtout la tête du mec à côté de nous qui devait se « mais d’où sortent ces folles !? » !

19:34 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

31/07/2006

Say it ain't so Joe please,...

Train, 21h44, la ville est morte.

1er classe, j’ai peur…je revois ma vie à 100 à l’heure. Bilan vite fait !

Ai je pris la bonne décision ? Suis je prête ?
Ai je encore accéléré mon train de vie ? Provoqué le destin ?

J’ai encore des crampes au ventre. Même dans ma robe griffée, je ne me sens pas bien.

Arrivée à destination, je me marre. C’est comme si je sortais de mon cocon pour rejoindre un bout de la réalité et j’observe… Ca faisait longtemps que cela ne m’était plus arrivé !

Je ne savais pas que la casquette rose pâle, le short en coton bleu marine et le marcel étaient revenus à la mode chez les femmes obèses.

Assise sur un banc, je contemple et je me sens fragile, dépourvue de tous repères.

Mais où suis je tombée ? Pourquoi ai je encore écouté mon cœur ?

Je m’étais jurée de ne plus le faire. Ça ne m’a jamais rien apporté de bon.

J’attends la ligne qui me conduira jusqu’à lui…

 

5h du mat, nos 2 têtes dépassent du velux. L’air est frais et on chantonnent à tue tête  « Say it ain't so, Joe please, say it ain't so … »
 

23h, le lendemain, j’apprends qu’il m’a caché qu’il avait quelqu’un dans sa vie !

 

0h30, comme un signe, j’entends la chanson : « et s’en aller, comme on s’égare pour mieux recommencer, le moment est arrivé »

 

01:17 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

27/07/2006

L'art de la préparation

Je viens de lire un article dans la bible de la femme (devrais dire de « certaines femmes »), j’ai nommé : Marie-Claire.

L’article s’intitulait (euh…je préviens que c’est loin d’être un article super profond) : « la plus belle pour aller danser » ou du moins : « quelles sont les rituels de 5 femmes avant de sortir le soir ?».

 

Ca m’a fait réfléchir et c’est vrai que c’est gai de se préparer à un rendez-vous, une sortie en boîte, une soirée entre copines…

Et, on a effectivement chacune nos petites habitudes !

 

Alors, moi :

à Rangement de l’appart

à Une sieste

à La musique à fond (de préférence un truc entraînant ou trippant : électro, salsa…)

à Je choisi d’abords la tenue (ca me prend déjà une bonne heure, le temps de faire les nombreux essayages) + chaussures

à Les sous vêtements (culotte et soutient assortis de préf et faut il encore choisir la forme du soutient qui doit aller avec la tenue ! Ex : soutient pigeonnant si vous choisissez une blouse ou robe décolletée, soutient à bretelle transparente…Bref, tout un art !)

à Ensuite, préparation des produits pour le bain (quel parfum de gel douche ?, rasoir, shampoing, après shampoing…)

à Les produits pour après le bain (oui, très important !) : quel type de crème pour le corps ?, quelle senteur de déo ?, quel parfum ?…

à La coiffure (autre prise de tête), le type de coiffure dépendra de la tenue choisie mais surtout, de l'humeur du moment!

à Une fois que l’appart est rangé, que j’ai fait ma sieste, choisi ma tenue, pris mon bain, séché mes cheveux…vient la pose du vernis ! La pose du vernis est généralement accompagnée d’une cigarette (pour moi !)

à Après que le vernis soit séché, préparation du sac. Quel sac prendre et que mettre dedans ? (parfum, trousse de maquillage pour les retouches, mouchoirs, lingettes, porte-feuille, parapluie, gsm, cigarettes, agenda, clés, bonbons à la menthe…)

à Habillement, remise des cheveux en place (laque, mousse) et dernière ligne droite : le maquillage !

à Et je repasse tout à la loupe : la tenue, je remets du déo et du parfum, les cheveux, les chaussures, l’épilation, le maquillage…

à Choix des bijoux (En accord avec la tenue, les chaussures et le sac. Ca va de soi !)

 

Conclusion

J’ai intérêt à m’y prendre quelques heures à l’avance

 

Et vous, mes tendres lectrices ?

 

Pour les hommes, pas la peine de demander, pas compliqué à savoir….une douche (2 min top chrono, un boxer et la première chemise qu’ils trouvent, limite du déo s’ils en ont à portée de main !)

 

 

Entre parenthèses...

Quelques exemples.

Vous pensez que c’est facile de se préparer ? Pas sûre !

Même si les hommes ne voient pas la différence entre une crème hydratante normale et une crème hydratante « reluisante », nous, on la sait. Et la pub ne fait que nous compliquer la vie (ou nos choix) !

 

Ex de crème hydratante :

-         pour peaux sèches

-         pour peaux grasses

-         avec actifs auto-bronzant

-         qui fait reluire le corps

-         qui apaise les peaux sensibles

-         qui évite que les poils repoussent trop rapidement

-         avec des paillettes

-         avec ou sans parfum

-        

 

Ex de coiffure :

-         cheveux lâchés

-         lâchés avec brushing ou ondulations ?

-         une demi-queue ?

-         2 tresses

-         1 tresse

-         cheveux attachés

-         mèches en arrières

-         mèches sur le côté (droite ou gauche ?)

-         mèches au milieu

-         pinettes à strasses ou sans strasses

-         ….

 

Enfin, je ne vais pas commencer à vous décrire toutes les sortes de produits qui existent sur le marché !

 

03:28 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

21/07/2006

Lexique homme-femme

Ce que les femmes écrivent :

la quarantaine = 48 ou 49 ans

aime l'aventure = a eu plus de partenaires que vous n'en aurez jamais

sportive = pas de poitrine

sourire contagieux = niaise

belle = menteuse pathologique

recherche la beauté intérieure avant tout = laide

très stable émotionnellement = bourrée de calmants et d'antidépresseurs

douce = pénible et pleurnicharde

aime la nature = 1 chien, 1 chat, 1 hamster

proche de la nature = ne s'épile ni les aisselles ni les jambes. Pas de déo non plus

catholique pratiquante = lumière éteinte, missionnaire

passionnée = gueularde

poète à ses heures = dépressive profonde

féministe = obèse et occasionnellement lesbienne

esprit libre = droguée

esprit ouvert = désespérée, ferait tout pour garder un mec

amitié d'abord = pas de sexe avant un an

blonde = tous les autres poils sont noirs

romantique = moins laide à la lumière d'une bougie

voluptueuse = grosse

bien dans sa peau = très grosse

quelques rondeurs = obèse

jeune de coeur = un pied dans la tombe

veuve = 4 enfants à nourrir

Ce que les hommes écrivent :

la quarantaine = 52 ans, cherche JF 25 ans

aime l'aventure = aime sodomie, partouzes, sado-maso

sportif = canapé-bière-foot à la télé

aime le sport = fait ses courses à pied

physique agréable = poils dans le nez, les oreilles et le dos

cultivé = vous traîtera toujours comme une idiote

beau = s'admire longuement dans son miroir

esprit libre = aimerait coucher avec votre meilleure amie

esprit ouvert = essayera de coucher avec votre meilleure amie

grand, belle allure = trou du cul au volant d'une BMW

amitié d'abord = du moment qu'on est tout nus...

fidèle = menteur pathologique

en bonne santé = rote et pète toutes les 5 minutes

poète à ses heures = a déjà écrit sur la porte des toilettes publiques

de l'éducation = dit "s'il te plaît" en demandant une bière

cinéphile = fan de navets américains avec fusillades, courses-poursuites et pin up siliconées

veuf = cherche JF pour cuisine, repassage et ménage

aime la nature = aimerait faire l'amour dans le foin

aime la lecture = a lu plus de 5 magazines dans sa vie

sobre = vomit au premier verre de bière

musicien = possède une guitare

catholique pratiquant = jure toutes les 5 minutes

émotionnellement stable = aucune condamnation pour violence conjugale au cours des 2 dernières années

sait écouter = capable de ne pas dire un mot pendant 2 jours

sensuel = peut supporter 2 minutes de préliminaires...

03:21 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |