26/03/2007

Bilan bilan 1

Je tenais encore à vous remercier pour les mail reçus. Comme je le répète souvent, ce blog a pour but de partager mes expériences (celles que je sélectionne). Apparemment, beaucoup s’y retrouvent. Alors, je continue et j’emmerde les autres.

 

Est ce si dur d’enterrer son passé amoureux ?

Passer à autre chose, ne plus avoir d’amertume envers les hommes et pouvoir enfin refaire confiance…

 

Bilan par ordre NON chronologique…

-1er désillusion. Mon copain de l’époque m’annonce lors d’un retour de soirée de village qu’il est tombé amoureux d’une de mes meilleures copine. Quelque temps après, on se remet ensemble et il m’annonce fièrement qu’il n’y a jamais eu de sentiments entre nous ! Et dire qu'il a attendu 1an et demin pour me dire ça!

-1er connard. Après 1000 compliments pour m’avoir, il me sert gentiment la main avant de me jeter sur le seuil de ma porte

-1er baiser et 1er manipulateur. C’était en Italie sur un banc. En fait, c’était juste un pari avec ses potes !

-1er grosse rupture. Il me largue pour une autre (très courant). Il se sépare de l’autre et m’invite à un concert. A un moment, je commence à discuter avec une fille assise près du bar. Quelques minutes après mon « ex » me dit qu’il doit raccompagner la fille avec qui je parlais car sa voiture était au garage. C’était la fin de la soirée, il devait être 3h’ du mat’. Il me dit qu’il revient me chercher directement après. Je suis restée jusque 5h’ assise au bar à l’attendre, il n’est jamais revenu !!! J’ai su par la suite que la fille avec qui j’avais discuté était celle pour qui il m’avait largué et qu’au lieu de la raccompagner chez elle, ils étaient partis se faire un petit week end à la mer !!!!!

-1er organisation de concert. Pas peu fière de fêter ma première organisation d’événement, je demande à mon copain de venir. Malheureusement, il avait un concert de prévu le même soir mais il me jure qu’il viendra dès ce dernier terminé.

Tout le monde me demandait comment ça se faisait qu’il n’était pas là et j’ai du expliquer maintes fois qu’il était en concert et qu’il viendra par la suite.

Pour la 13e fois de la soirée une copine me demande « mais où est S ? ». Et je réexplique encore… Là, je vois ma bande de copines se regarder drôlement et je sens comme une tension.

Une d’entre elle me prend à part et me demande si je suis sûre que S est en concert à Chimay.

Et c’est là que j’apprends qu’avant de venir à MON événement, 2 copines sont allées boire un verre et ont vu S en belle compagnie. Il n’avait jamais eu de concert ce soir là et ne s’est évidemment pas pointé à ma soirée.

-1er sms franc. Mon « homme » m’avait envoyé en guise de rupture : « elle, je l’aime, toi, c’était juste pour te baiser ». Très élégant !

-1er grand frère. Le mec qui essaye de trouver un bon argument pour vous quitter sans faire de dégâts : « tu sais je te considère comme ma petite sœur, je t’adore, je ne saurais pas me passer de toi mais quand je te faisais l’amour, j’avais l’impression de faire l’amour à ma petite sœur ! ». J’ai fondu en larme.

 

Bon, suite au second épisode…

 

00:32 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/03/2007

ZE néttoyage

Je commence à comprendre :

Ce qu’il me faut et ce qu’il ne me faut pas

Ce que je veux et ce que je ne veux pas

Ceux que je vire et ceux que je garde

Ceux qui m’amènent du positif et ceux qui ne m’apportent rien…

 

Bref, le tri est vite fait et il commence aujourd’hui !

 

Et pour éviter que les parasites déambulent encore dans ma vie, je change du num, nah!!

11:53 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2007

Ze questionnaire

1. Un adjectif pour te décrire : chiante mais authentique

2. Une personne qui t’a donné envie d’avancer dans la vie : une ancienne psycho-thérapeute

3. Ton pire défaut : l’impatience

4. Ta plus grande qualité : euh…est ce que j’en ai ?? je dirais cette force de pouvoir me remettre constamment en question

5. Shyriel enfant : très affirmée

6. La chose dont tu ne pourrais pas te passer : la scène

7. Ce qui te fait peur aujourd’hui : les trahisons

8. Le point commun entre tes amis : aucun tabous ; on peut parler de tout ouvertement, on peut compter les uns sur les autres

9. Un cause qui te touche : les femmes battues et soumises

10. Tes faiblesses : les pâtisseries, la paresse

11. Tu passes trop de temps à : me poser des questions

12. Un morceau qui te fait danser : la disco en général

13. Un morceau qui t’emporte : le blues en général

14. Ce qui te trouble chez un homme : son silence

12:32 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/03/2007

boulot, métro, dodo, hommo, enfanto

C’est marrant de revoir ses connaissances de longue date.

Quand je fais le bilan, ils ont tous la même vie : travail peinard, petit couple, projet d’enfant…

Suis je vraiment la seule à ne pas envisager mon avenir de la sorte ??

On dirait qu’ils ont tous été formés dans le même moule. Il n’y en a pas un qui ait une vie qui sorte de l’ordinaire, des projets plus ambitieux…

C’est malheureux quand on a la vingtaine de s’enfermer déjà dans une vie de pèpère.

Eeenfin, chacun porte sa croix.

13:09 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/03/2007

lalalalala

R !!!!! dit :

moi j'aime tout, faut que ce soit sexy et tres attirant

Shyriel dit :

ouais ca dépend où tu places le sexy. Y a sexy et vulgaire

R !!!!! dit :

non sexy. Tu mettrais quoi pour moi ??

Shyriel dit :

Euh…après réflexion : une doudoune , un bonnet et des moufles

00:29 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/03/2007

fallait que je le dise

Je ne devrais même pas me justifier.

Je devrais laisser les critiques, les jugements afflués.

Et bien même au sein de la blogosphère, les requins sont présents.

Le but d’un blog n’est pas justement d’y écrire ce que vous voulez ??

Si les gens n’aiment pas, ils tracent leur chemin et vont lire autre chose. Mais, il y a des personnes qui persistent à vous faire comprendre que vous êtes les plus grosse des merde !

 

Paraîtrait que je me la pète, que personne ne m’aime et que je fière de relater toutes mes relations sur mon blog !

1/ je suis loin de me la péter. Je n’y vois aucun intérêt

2/ personne ne m’aime. Je ne prendrai même pas la peine de me justifier par rapport à cette attaque

3/ je suis fière de relater mes échecs.

à je n’en suis vraiment pas fière mais si mes expériences peuvent en aider d’autres, c’est tant mieux.

à c’est comme une chanson, quand vous vous retrouvez dans les paroles, vous vous sentez moins seul

 

 

Je retranscris un post que j’avais écrit il y a quelques temps…

 

Je ne vais pas me voiler la face : Shyriel est quand même 60% de moi, même si des fois, j'exagère sur les « critiques ». (mises bien entre guillemets)
Ce blog se veut être avant tout marrant, caricatural...C'est la côté cynique de ma personnalité. Mais, n'allez pas croire que dans la vraie vie, je critique à torts et à travers tous les hommes que je rencontre.
Je suis devenue comme ça car ils m'ont blessé au plus profond de moi, ils m'ont déçu... 

Je ne leur rejette pas la faute, c’est juste une manière de me préserver, d’évacuer…

J'ai aussi fait souffrir beaucoup d'hommes autour de moi comme si je voulais leur faire payer tout le mal que les autres m'avaient fait!


J'ai eu de très belles rencontres. Malheureusement, je fais toujours tout foirer. En fait, c'est toujours aux personnes que j'aime le plus que je fais le plus de mal!

Les critiques sur ce blog ont 3 buts: faire rire, me défrustrer de mes relations foireuses et partager certaines expériences.
Un de mes exs m'a dit un jour: "je ne comprends pas comment tu peux mettre ta vie sur un blog?", il trouve ça scandaleux! J'ai toujours dit que j'écrivais ce que je VOULAIS bien écrire! J'écris très peu sur moi en fait! Mais, faut savoir lire entre les lignes!
 
Il y a un côté de moi qui est Shyriel et l'autre côté qui est à l'opposé. En fait, je suis les 2 en même temps.
- hyper sensible et indifférente à la fois
- à fleur de peau et de marbre
- gentille et garce
- aime et déteste
- pudique et impudique
- sûre et incertaine
- ...
 
Ces 2 extrêmes gèrent ma vie. Mais, où se trouve l'équilibre dans tout ça?
Parfois, le côté Shyriel écrase mon "moi" profond, parfois pas.


La seule chose dont je sois sûre, c'est que le verbe « respect » définit ma vie! Parce que je suis une vraie passionnée, entière et juste, ce qui me perd la plupart du temps. Il y en a qui vous diront que je suis irrespectueuse, je ne manque jamais de respect à quelqu’un sauf si ce dernier le mérite.

 

En fait, ce qui me perd c’est que je suis aussi capable de rester sans amour mais incapable de ne pas en donner ! les gens sont tellement habitués à se cracher au visage que recevoir un peu d’attention les fait fuir.

 

Alors qu’on m’aime ou pas, cela m’est bien égal. L’important est de savoir ce que l’on vaut, de savoir prendre conscience de ses erreurs et de les accepter.

A partir de là, le regard des gens vous importera peu.

 

Alors oui, je critique mais relisez bien, il est très rare quand je juge.

En fait, ce n’est même pas de la « critique » mais plus des constatations. Les gens qui ne comprennent pas ça, ne saisiront jamais le sens de ce blog.

13:32 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2007

UNE ROSE POUR LES FEMMES DE DEMAIN

AfganesFloueNetteVignetteElles sont interdites d'école, contraintes de travailler ou même de vendre leur corps. Près de cinquante-huit millions de petites filles sont privées de scolarité dans le monde. Enfance volée, avenir compromis, société hypothéquée : le chiffre cache des réalités difficilement quantifiables. Pour sauver ces femmes de demain, Marie Claire lance, en partenariat avec les associations Un regard, un Enfant, Toutes à l'école et l'agence Beautiful World, l'opération « La rose Marie Claire ».

 

Privées de scolarité

L'accès à l'éducation est un droit fondamental inscrit dans la Convention internationale des droits de l'enfant. Pourtant, près de cinquante-huit millions de petites filles n'ont pas accès à l'école. Si certaines parviennent à rejoindre les bancs d'une classe, elles sont souvent contraintes d'abandonner leur parcours pour aller travailler. Ainsi, dans les pays en développement, une petite fille sur quatre n'est pas en mesure de poursuivre les cinq années d'école primaire.

 

Un pari d'avenir

Pauvreté, malnutrition, propagation du virus du sida : les conséquences de la sous scolarisation des petites filles sont dramatiques. Des études démontrent que leur scolarisation réduit les risques de mortalité infantile, le sous-développement et la propagation du virus du sida. Dans toutes les sociétés, l'accès des fillettes à l'école est l'une des conditions d'un avenir meilleur. Pour que la journée de la femme devienne la journée internationale de la scolarisation des petites filles, Marie Claire lance la première d'une initiative innovante appelée à se poursuivre. Du 1 er au 15 mars, des roses seront en vente au prix de trois euros. La moitié des fruits de la vente sera reversée aux associations Un Regard, un Enfant et Toutes à l'école pour financer deux premiers projets en faveur de la scolarisation des jeunes filles.

 

Des bourses pour des jeunes filles françaises défavorisées

En France, 20% des jeunes des milieux défavorisés quittent l'école avant d'avoir dix-sept ans. La majorité sont des filles... Depuis 1994, Un regard, un Enfant soutient les jeunes défavorisés dans leur scolarisation. Grâce aux fonds récoltés pendant l'opération « La Rose Marie Claire », l'association versera des bourses de 5 000 à 10 000 euros pour financer les études supérieures de jeunes filles âgées de seize à vingt ans. Après avoir été sélectionnées par un jury qui examinera leur motivation, les lauréates pourront réaliser leurs rêves. Outre l'aide financière, les membres d'Un regard, un Enfant les accompagneront durant deux ans pour leur donner les moyens de concrétiser leurs ambitions.

 

Une école au Cambodge

Trente ans après le génocide perpétré par les khmers rouges au Vietnam, la situation des fillettes reste préoccupante : travail forcé et prostitution font souvent leur quotidien. La pénurie d'enseignants et la pauvreté les empêche d'accéder à l'avenir auquel elles peuvent prétendre. Grâce aux fonds récoltés pendant l'opération « La Rose Marie Claire », L'association Toutes à l'école ouvrira une école à proximité de Phnom Penh pour permettre aux fillettes les plus pauvres de suivre un enseignement primaire et secondaire bilingue en anglais. L'objectif ? Permettre à ces jeunes filles d'aller vers des carrières inespérées et les orienter vers la médecine, l'enseignement etc. Plus que jamais, cette école relèvera le défi pour sauver ces femmes de demain.

 

 

Achetez la rose Marie Claire et faites un geste pour les femmes de demain

 

source : www.marieclaire.fr

 

19:54 Écrit par dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |