01/03/2007

UNE ROSE POUR LES FEMMES DE DEMAIN

AfganesFloueNetteVignetteElles sont interdites d'école, contraintes de travailler ou même de vendre leur corps. Près de cinquante-huit millions de petites filles sont privées de scolarité dans le monde. Enfance volée, avenir compromis, société hypothéquée : le chiffre cache des réalités difficilement quantifiables. Pour sauver ces femmes de demain, Marie Claire lance, en partenariat avec les associations Un regard, un Enfant, Toutes à l'école et l'agence Beautiful World, l'opération « La rose Marie Claire ».

 

Privées de scolarité

L'accès à l'éducation est un droit fondamental inscrit dans la Convention internationale des droits de l'enfant. Pourtant, près de cinquante-huit millions de petites filles n'ont pas accès à l'école. Si certaines parviennent à rejoindre les bancs d'une classe, elles sont souvent contraintes d'abandonner leur parcours pour aller travailler. Ainsi, dans les pays en développement, une petite fille sur quatre n'est pas en mesure de poursuivre les cinq années d'école primaire.

 

Un pari d'avenir

Pauvreté, malnutrition, propagation du virus du sida : les conséquences de la sous scolarisation des petites filles sont dramatiques. Des études démontrent que leur scolarisation réduit les risques de mortalité infantile, le sous-développement et la propagation du virus du sida. Dans toutes les sociétés, l'accès des fillettes à l'école est l'une des conditions d'un avenir meilleur. Pour que la journée de la femme devienne la journée internationale de la scolarisation des petites filles, Marie Claire lance la première d'une initiative innovante appelée à se poursuivre. Du 1 er au 15 mars, des roses seront en vente au prix de trois euros. La moitié des fruits de la vente sera reversée aux associations Un Regard, un Enfant et Toutes à l'école pour financer deux premiers projets en faveur de la scolarisation des jeunes filles.

 

Des bourses pour des jeunes filles françaises défavorisées

En France, 20% des jeunes des milieux défavorisés quittent l'école avant d'avoir dix-sept ans. La majorité sont des filles... Depuis 1994, Un regard, un Enfant soutient les jeunes défavorisés dans leur scolarisation. Grâce aux fonds récoltés pendant l'opération « La Rose Marie Claire », l'association versera des bourses de 5 000 à 10 000 euros pour financer les études supérieures de jeunes filles âgées de seize à vingt ans. Après avoir été sélectionnées par un jury qui examinera leur motivation, les lauréates pourront réaliser leurs rêves. Outre l'aide financière, les membres d'Un regard, un Enfant les accompagneront durant deux ans pour leur donner les moyens de concrétiser leurs ambitions.

 

Une école au Cambodge

Trente ans après le génocide perpétré par les khmers rouges au Vietnam, la situation des fillettes reste préoccupante : travail forcé et prostitution font souvent leur quotidien. La pénurie d'enseignants et la pauvreté les empêche d'accéder à l'avenir auquel elles peuvent prétendre. Grâce aux fonds récoltés pendant l'opération « La Rose Marie Claire », L'association Toutes à l'école ouvrira une école à proximité de Phnom Penh pour permettre aux fillettes les plus pauvres de suivre un enseignement primaire et secondaire bilingue en anglais. L'objectif ? Permettre à ces jeunes filles d'aller vers des carrières inespérées et les orienter vers la médecine, l'enseignement etc. Plus que jamais, cette école relèvera le défi pour sauver ces femmes de demain.

 

 

Achetez la rose Marie Claire et faites un geste pour les femmes de demain

 

source : www.marieclaire.fr

 

19:54 Écrit par dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.