16/12/2006

petit con!

Bon, j’avoue…ça fait un bout de temps que je n’écris plus. Plus l’envie, plus d’idées, plus envie d’étaler ma vie. Mais qu’à fait Shyriel durant tout ce temps ?? Les plus mesquins diront qu’ils s’en foutent… Pour les autres, il y a eu :

-         une cuvée de cons. Non, une louchée de cons (je me fais moins avoir maintenant)

-         2 hommes fous d’amour pour môâ ! (un homme crevette et un homme burger, jsuis vernie !)

-         des tas de couples qui rompent dans mon entourage et d’autres qui se mettent en ménage (Agghhhrrr ! N’empêche, je les plains !)

-         et pi…il y a eu prince charmant qui s’est avéré être plus un crapaud qu’un prince charmant

 

Mamzelle Shyriel a donc rompu avec prince charmant. (Euh, c’est vrai que c’est dur à suivre. En gros, nous nous étions re-re-remis ensemble. Voir anciens épisodes. Oui, c’est toujours bien lui).

La cause ??

à violence verbale/ psychologique (dur à croire, hein !)

à roi pour me foutre à bout de nerfs

 

Je vous passe tous les autres détails qui pourraient heurter les âmes sensibles (meuh non, ce n’est pas ce que vous pensez !).

Allez… j’ai eu droit au :

-         chantage affectif

-         menaces

-         pleurs/cris

-         grossièretés en tout genre

-         prise de tête jusqu’aux petites heures du matin et ce, tous les jours

-         violence psychologique

-        

 

Malgré tout ça, j’ai eu dur à le quitter. Même encore maintenant, il me manque : son odeur, ses mimiques…

Mais comme dirait mon père, la plus grande des maturité est de mettre un point d’arrêt quand une relation vous nuit même si vous aimez…

J’ai eu cette force mais ça n’a pas été simple et ça ne l’est toujours pas.

Je ne pensais pas qu’il m’avait détruite mentalement à ce point ! J’en ai pris conscience avant hier, 2 semaines après l’avoir quitté…

Comme dirait mon ange gardien (10 ans qu’elle me protège ) : « tu sais, on passe vite d’une injure à un poing dans la figure sans s’en rendre compte ». Elle m’a ouvert les yeux.

Avec mon caractère, je ne pensais pas qu’un homme aurait pu me rabaisser à ce point. Disons qu’il est arrivé à le faire de manière subtile. Heureusement, je l’ai vite vu arriver. Je n’ai pas plié à ses conditions, à son chantage.

Et c’est là, qu’il sort la phrase qui vous remet en question : « tu ne trouveras plus jamais quelqu’un comme moi, tu as raté ta chance d’être heureuse en amour ».

Je lui ris au nez mais si c’était vrai ???

Purée, du haut de mes 24 ans, j’aurai tout vu !

 

Cette histoire renforce mon soutien pour la cause « ni putes, ni soumises ».

 

Naive et idéaliste mais mon cas s’améliore !

02:06 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |