26/10/2006

L'évolution

Carrie_and_Mr_Big___wallpaper_by_sex_and_the_city blogPlus les mois se suivent, plus les rencontres s’affluent et plus j’en viens au même point : les rapports homme-femme ont bien évolué. Certes, je ne vous apprends rien mais il est loin le temps où la femme restait tranquillement chez elle à attendre son mari pendant que monsieur allait travailler ou voir sa maîtresse en douce.

 

Selon ma dernière expérience amoureuse, mon homme m’en voulait d’avoir un esprit trop « ouvert » et un avis sur tout (surtout trop de caractère à son goût !!) .D’après lui, si les hommes sont de plus en plus célibataires, ce serait à cause des femmes qui sont devenues de vraies garces. A mon tour de lui répondre que si les femmes sont devenues de véritables pestes, c’est à cause des hommes. Inutile de vous dire qu’on tourne autour du pot et qu’on est loin de l’entente parfaite entre les 2 sexes. L’homme ne trouve plus sa place dans l’émancipation sociale de la femme.

 

Dès lors, que faire ? Nous somme en proie à un réel retournement de situation et pire, d’une incompréhension des deux sexes.

Avant la femme et l’homme ne se posaient pas de question, les rôles étaient bien définis. Et puis, ça a évolué. Peut être trop vite pour que nos congénères masculins puissent trouver leurs nouveaux repères.

Et si l’un reste « macho » et que l’autre se positionne « féministe », je ne vous raconte pas les dégâts !!

 

L’homme tient à sa place : « je décide », « ma femme ne sortira pas », « elle ne doit pas avoir trop d’avis sur certaines choses », « ferme ta gueule, qu’est que tu y connais ? »….

Oui, je vous rappelle qu’il existe encore des primates, des hommes qui n’arrivent pas à s’adapter à notre nouvel ère ! Des hommes qui ne supportent pas que la femme puisse leur refuser ou ne pas adhérer à leur façon de voir les choses.

 

La femme a évolué : elle veut plus de libertés, pouvoir donner son avis sur ce qu’elle veut, décider de sa trajectoire professionnelle, des ses passions, avoir des enfants ou non, faire le repas ou non, vivre seule ou non…

Elle est plus ouverte à un tas de  nouvelles expériences. Mais, ce n’est pas pour autant qu’elle va mal finir. Elle veut juste s’épanouir comme elle le ressent, ne plus être cloîtrée dans un rôle prédéfini sans pour autant qu’on la critique sans cesse parce qu’elle vit ses propres souhaits.

 

Il est loin, le temps ou l’homme prenait toutes les décisions et où la femme avait juste le droit d’ouvrir sa bouche pour demander ce que son mari voulait souper !

 

Je vous parle de ça car j’ai rencontré un vrai primate !

Le genre d’homme qui :

-         ne supporte pas que la femme ait eu un passé avant lui (il la préfère vierge !)

-         ne supporte pas la moindre critique ou suggestion (très susceptible)

-         n’écoute pas ce que femme a à lui dire (ce que femme dit, primate s’en fout)

-         décide à la place de la femme où il veut vivre (ce que femme pense/aimerait, homme primate s’en foutre). Généralement, il préfère une petite fermette à la campagne, il ne supporte pas le bruit de la ville ou les grands appartements lumineux

-         aime regarder des films d’action du style : « Mission impossible », « Terminator » (rêve dans une vie antérieur d’être Musclor)

-         ne supporte pas les séries féminines qu’il trouve débiles et sans aucun intérêt (Terminator est vachement plus intéressant mais c’est surtout parce qu’il se sent hautement insulté dans les séries féminines)

-         ne comprends rien à la sensibilité féminine

-         n’accepte pas que sa « femme » sorte avec d’autres copines !!!

-         ne comprends pas que sa dulcinée puisse avoir des amis masculins ! (l’homme primate est en compétition avec ses homologues masculins comme au temps des dinosaures)

-         déteste aller boire un verre ou se promener en ville (l’homme primate est très attaché à la nature. Il se sent mieux compris par ses amis, les animaux)

-         aime critiquer sa « femme » sous tous les angles mais ne supporte aucune critique en retour (l’homme primate a un ego démesuré)

-         pense qu’il a la science infuse et qu’il connaît tout mieux que tout le monde (ne jamais reprendre un primate sur ses qualités intellectuelles)

-         ne s’intéresse pas aux autres et préfère de loin se concentrer sur sa petite personne (qu’il chérit tant)

-         pense être mieux que quiconque, avoir fait tout mieux que n’importe qui d’autre (l’homme primate n’a jamais fait d’erreur et s’estime très « clean »). Il supporte rarement que sa « femme » ait ou fasse un pas de travers. Lui, s’estime exceptionnel, il attend la même chose de sa compagne

-         est égoïste (« je suis le meilleur et je sais tout, les autres n’ont qu’à la fermer »)

-         aime montrer qu’il a de la gueule

 

Et j’en passe…

 

Mais vous savez comment je reconnais un primate ?

C’est un homme qui vous insulte quand vous n’allez pas dans son sens. Tout simplement parce que sa petite cervelle ne supporte pas votre liberté ou vos choix. Le primate n’accepte que sa façon de vivre et tout autre vision de vie sera à ses yeux, mauvaise !

 

Je lui ai laissé un dernier sms hier en lui faisant comprendre que je n’étais pas son chien . Je lui ai dit que ce qui l’énervait le plus est qu’une jeune femme de 10 ans sa cadette arrive à lui tenir tête et qu’elle réussit à le remettre en question (mais l’homme primate ne se remet jamais en question, il s’estime trop parfait).

Je lui ai clairement expliqué que l’amour n’était pas un jeu dominant-dominé mais un partage ainsi qu’une évolution mutuelle !

23:41 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook |

09/10/2006

Allez au diable

J’ai pas mérité ca…didju !

Je m’étais remise avec prince charmant il y a peu de temps (rappelez vous de prince charmant).

C’est quand je l’ai laissé tomber que je me suis rendue compte que je l’aimais (c’est toujours comme ça chez moi), faut que je quitte pour me rendre compte…Allo, le psy ???

Bref, tout avait bien recommencé, doucement mais sûrement !

Hier, je l’appelle, on devait  se voir, monsieur m’annonce qu’il y a un truc qui cloche dans notre relation. Purée, les hommes et leurs trucs !!!

Il a besoin de temps, besoin de réfléchir et surtout besoin d’avoir la paix ! Argghhhhhhhh, à 35 ans, il a encore besoin de réfléchir !!!!

 

Du coup, je resonne à mon ex…

Ben oui, tant qu’à faire, autant me faire casser jusqu’au bout, j’ai un goût très prononcé pour l’autodestruction.

Lui : « shyriel, je tai déjà dit de ne plus m’appeler ! »

Moi : « mais oui mais… »

Lui : « t’as pas encore compris !!! »

Moi : « pourquoi tu réagis ainsi ? »

Lui : « parce que je ne te supporte pas (ou plus) ! »

Moi : euh…purée, bien lancé !

Je ne vous raconte pas la magnifique nuit que j’ai passé à verser toutes les larmes de mon corps. C’est dans ces moments là que je regrette de ne pas avoir un punching ball chez moi !

14:41 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |