19/04/2006

Donnons nous le temps...

Dialogue de film, assez pertinent…

 

- « Je crois qu’on a qu’un seul amour dans la vie. Les autres, ce sont des répétitions mais il n’en existe qu’un !

Des fois, on ne sait pas que c’est celui la et on le rate.

Des fois, on le sait mais ce n’est pas réciproque.

Et puis, des fois, c’est l’accord parfait et c’est le plus dur à vivre.

Mais quand c’est celui la, ne le rate pas.

C’est celui la ? »

- « Je viens de m’en apercevoir mais un peu tard »

- « Conneries ! Si c’est celui la, METS ton ORGUEIL dans ta poche, TRAINE toi, SUPPLIE, ACCEPTE.

Crois-moi, faut montrer à ceux qu’on aime, combien on les aime. »

 

Bon texte. Par contre, je reste persuadée qu’il n’existe pas qu’UN amour dans la vie d’un humain.

Disons que les dernières phrases sont intéressantes…on baisse trop vite les bras pour les choses que l’on désire réellement et ce, par fierté, par peur, par crainte ou tout simplement parce que les médias nous imposent un idéal d’homme/femme.

 

Shyriel a cogité...

 

Le véritable amour se construit petit à petit.

Après maintes expériences positives et désastreuses, je me suis rendue compte que le véritable amour ne tombait pas du ciel comme certains peuvent le prétendre. D’ailleurs, ceux qui se sont engagés sur un simple coup de foudre, se sont généralement cassés la figure.

Il est vrai qu’on peut ressentir des sentiments pour une personne qu’on connaît à peine mais est ce pour autant qu’on doit se dire « être amoureux » ?

L’humain confond souvent  sentiments « affectifs » et « amoureux » qui sont 2 notions bien différentes.

D’ailleurs, les tendances se sont inversées.

A présent, on aime avant de connaître, on se dit être amoureux avant d’avoir de l’affection.

 

Je ne suis nullement sociologue et encore moins psy mais j’essaye de comprendre ce qui nous pousse à agir de la sorte : l’impatience, on veut tout à la fois sans fournir le moindre effort, la pression de l’entourage, les pulsions…

Et à quoi en arrive-t-on ?

Au premier obstacle, on se quitte.

Il y a deux explications à cette rupture anticipée :

-         on rompt car on ne veut pas affronter les problèmes

-         on rompt car on a mis trop rapidement d’espérances en l’autre, qu’on en est déçu

 

On voudrait l’amour mais sans les compromis, sans la souffrance, sans coup de gueule…

Bref, la relation sans nuage. Et voilà pourquoi ça foire. Nos conditionnements sont faussés car une relation parfaite n’existe pas. Et malgré nos désillusions, on passe notre vie à la chercher.

 

IMPORTANT

 

Pour moi la relation qui s’annoncera en bonne voie est se bâti en 3 étapes :

 

à il doit y avoir la base (sans quoi, la relation amoureuse est impossible)

-         attirance physique réciproque

-         un min d’intérêts mutuels

 

à Ensuite, viennent les éléments « constructifs » à la relation :

-         on prend le temps de se connaître

-         on se (re) fait confiance

-         on va à notre rythme

-         on évite de se projeter dans l’avenir (très mauvais ça)

-         on communique

-         on franchit les obstacles ensemble sans fuir

-         on met son orgueil de côté

-         on essaye d’être attentif à l’autre et de comprendre ses besoins

-         l’écoute

 

à Enfin, viennent les éléments « décisifs », si :

-         si vous êtes bien ensembles

-         que vous êtes à l’aise

-         que vous êtes vous même

-         que vous êtes capables de tout vous dire sans avoir peur de la réaction de l’autre

 

De ces 3 étapes en découleront automatiquement des sentiments forts et là, l’amour pourra naître !

 

Toujours pas compris ?

Bien, je prends l’exemple d’une maison.

Les maisons pré-fabriqués sont toujours moins solides que celles qu’on construit pierres par pierres. Pour bâtir une maison solide, ça demande du temps. Pour ça, on ne commence pas par le toit !

On entame les plans puis, la base. Ensuite, on pose les briques une à une.

L’amour, c’est pareil : le bonheur à 2 se construit mais surtout, il se vit !

Et par le verbe « vivre », j’entends moments de doutes, de faiblesses, de douleurs, de joie, de plaisirs, … Tous ces facteurs qui vous donneront (si vous les affrontez) le plus merveilleux des amours !

 

 

 

01:05 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

putain je n 'ai même pas le courage de me relire!

Écrit par : shyriel | 19/04/2006

oauis ... moi aussi j'ai regarder gazon maudit hier soir !! :-)

Le probléme c'est que l'on vit dans une société ou on s'isole un peu plus chaque jours !! donc des qu'on trouve quelqun qui pourrait fausser notre sentiment de solitude on s'y accroche comme un poux sur des cheveux !!!

Nous somment a present trop impatient de tout avoir !! amour enfant maison voiture ecran plasma !!!

Moi je dit la patience est une vertu qui se perd !!!!

Écrit par : follete | 19/04/2006

Tellement vrai! Hello Shyriel,
Je trouve ton article de ce matin absolument GENIAL! Je me posais justement la question comment ne pas repartir à chaque fois de zéro en voulant brûler les étapes, commencer par la fin au lieu de commencer tranquillement par le début. C'est très bien analysé et très juste. Bravo!
Une toute bonne journée à toi.
Biz
Anouchka

Écrit par : Anouchka | 19/04/2006

Cool ! c'est réouvert par ici :))
suis d'accord avec toi ,mais même si on a bon les 3 étapes ,et qu'on vit ça intensément.....
.c'est pas tjrs certain que ça dure éternellement ( c'est du vécu ;)
biZZ

Écrit par : bio | 19/04/2006

eh ben .... suis sur le cul .........
voilà un post bien torché !
je dirais ......... 8.5/10 mdr

Écrit par : Fred | 20/04/2006

sec, ton vagin ? tu as la vaginalyte ? tu souffres de la cyprinaline ? en somme tu as le vagin asséché.
plus d'info sur www.liveinthemalbaisée.conne

Écrit par : pinkoclito | 20/04/2006

tss tss pinkoclito: super, dis-moi, ce que tu fais de la liberté d'expression dont tu disposes. J'aime les gens qui comme toi font des commentaires constructifs et utiles.

Bon, ça pollue un peu, mais vas-y, exprime ta frustration, tu n'as probablement pas pu "coulisser l'andouillette dans le cresson" aussi souvent que tu ne l'aurais voulu, alors autant baver sur les réalisations des autres...

K

Écrit par : K | 20/04/2006

pinkoclito: le plus beau des clitos les limités en expression et en intellec traitent toujours de frustrés ceux qui s'exprime librement.
je sais pas comment on apelle ces gens là mais ils n'ont que le mot frustration à la bouche (ou à un autre orifice du corps) !
et si c'était plutôt ça la vaginalyte ?

Écrit par : pinkoclito | 20/04/2006

jolie manière de le dire.. Pas simple à réaliser, faut prendre le temps, se battre aussi si l'on veut vraiment.. mais quand tu trouves un peu de ces choses qui font battre ton coeur et qui te construisent.. ce n'est que pur bonheur !
Comme dit Folette: la patience .. Quoi d'autre à enseigner ??

Écrit par : gaYa | 20/04/2006

tss tss tss Quand on a rien d'autre à faire que d'écumer les blogs pour y placer des commentaires vides de sens qui n'ont à mon avis pour seul but que de faire ch... le monde, alors oui à mon avis il s'agit très probablement de frustration.

Mais si tu as une autre explication, vas-y, exprime-toi ?

Écrit par : ... | 21/04/2006

froustrationné ? i have life, ordinary wife, i have child, she goes wild, i have hobby but it's nothing very special, i do the garden, i watch girls,I am so ordinary. Mais heureusement, je suis le plus beau des clitos, ouf !

Écrit par : pinkoclito | 25/04/2006

tu n'as plus le clito rose ? t'inkiète, un clito change de couleur (rose, rouge, orange, ...). s'il ne retrouve plus sa couleur d'antan:
www.chie-riellevieuclitodessamaire.conne

Écrit par : pinkoclito (le clitorose) | 25/04/2006

bien d'accord! très bon résumé! j'en connais à qui je vai filer ce "mode d'emploi" ;)

Écrit par : Tweety_Laeti | 03/05/2006

Les commentaires sont fermés.